Pascal Bardet

Biographie

CHEF ÉTOILÉ DU GINDREAU

Il y a des hommes que l’on rencontre et qui esquissent des parcours et des chemins parcourus qui dessinent des hommes. Pour Pascal Bardet, c’est un peu les deux. Une rencontre extraordinaire avec Alain Ducasse, auprès duquel il passera 18 ans, des expériences professionnelles enrichissantes et surprenantes et quelques coups de chance le mènent vers ce qu’il a toujours souhaité faire : retourner vivre et travailler les délicieux produits de son Lot natal. Alors qu’il est étudiant au lycée hôtelier de Souillac, il a la chance de faire un stage chez Alain Ducasse. Il s’y plaît tant qu’il pense y rester et laisser de côté la validation de son diplôme. Il n’avait « aucune envie de quitter le lieu ». Mais raisonné par ses parents et assuré par le chef de retrouver sa place plus tard, il revient terminer ses études. Propulsé très jeune chef (23 ans) au Bar & Bœuf, sa proposition de carte séduit, jusqu’aux étoiles ! L’ancrage au lieu a toujours fait partie de sa vie. Les 6 années qu’il passe à Paris, au 59 Poincaré notamment, sont dures par l’absence de nature. Il a besoin de ses truffiers, de se promener davantage que d’écumer les boutiques de luxe. Alors, il retourne dans le sud, là où il a joué ses premières gammes au piano, du Louis XV, et devient chef de cuisine d’un 3 étoiles à 30 ans. Un hasard lui fait retrouver celui qui lui a fait passer son diplôme, M. Pelissoux, chef du Gindreau depuis plus de 30 ans. Entre les deux hommes, une évidence s’impose, le couple Pelissoux a trouvé dans le couple Bardet les parfaits héritiers. Entre le professeur et l’élève devenu maestro, ce n’est pas du rachat d’un lieu qu’il s’agit mais bel et bien d’une véritable transmission heureuse, rare mais facile quand on partage l’ADN commun de l’amour du Lot !

en quelques dates
1995 : Commis de cuisine au Louis XV, 3 étoiles au Michelin
2000 : Chef du Bar & Bœuf, 1 étoile au Michelin
2007 : Chef de cuisine du Louis XV, 3 étoiles au Michelin
2011 : Chef du Bellerive à Antibes
2013 : S’installe au Gindreau

RencontrerPascal Bardet